Bienvenue sur
Le site internet
de la ville

4 917 € versés pour le Téléthon 2018

> Retour à la liste

Solidarité & action sociale, Vie associative

Le Téléthon, grande cause Nationale, fait appel chaque année aux valeurs d’entraide et de solidarité. Il est le reflet de la richesse du bénévolat qui existe en France, et naturellement sur notre territoire.

Le Téléthon, grande cause Nationale, fait appel chaque année aux valeurs d’entraide et de solidarité. Il est le reflet de la richesse du bénévolat qui existe en France, et naturellement sur notre territoire.

 

A Vias, l’édition 2018 – organisée en étroite collaboration avec le Service des Sports – a mobilisé pas moins de 19 associations, 26 partenaires locaux et de nombreux bénévoles. Plusieurs activités ont été proposées durant 15 jours.

 

Une cérémonie a donc été organisée ce jeudi 31 janvier pour remettre officiellement les bénéfices récoltés lors de cette édition.

 

Ainsi, grâce à l’engagement de tous, c’est un chèque d’un montant de 4 917€ qui a pu être versé à Jean-Michel Babonneix, Délégué de secteur de l’Association Française contre les Myopathies (AFM) Téléthon.

 

Sandrine Mazars, Adjointe au Maire déléguée aux Finances et aux Sports, a tenu à remercier « les nombreux bénévoles et partenaires pour leur implication, leur fidélité et leur générosité lors de ces rendez-vous annuels », rappelant « qu’à Vias, le Téléthon fédère particuliers et professionnels dans un seul et même but : soutenir l’AFM en réunissant des fonds qui permettent de lutter contre les maladies rares et neuromusculaires – par la poursuite et le développement des recherches – et de conduire des projets qui améliorent la qualité de vie des malades ».

 

Monsieur Babonneix, pour sa part, a souligné « le dynamisme particulier du tissu associatif à Vias », précisant que « le Téléthon est plus qu’une action caritative ordinaire, parce que les recherches vont dans des directions extrêmement différentes. »

 

Le Délégué de secteur de l’AFM n’a pas manqué de développer ce dernier point : « On est partis sur des recherches pour les maladies génétiques des enfants, mais, indirectement, on s’est également intéressés à la maladie d’Alzheimer, aux maladies d’origine cardiaque. On a, par exemple, et ceci grâce à chacun d’entre vous, pu rendre la vue à des personnes qui l’avaient perdue. » Avant de clore : « Pour collecter l’épargne et l’orienter vers la recherche, nous sommes contrôlés régulièrement par la Cour des comptes, et là-dessus, nous sommes totalement transparents. »