Bienvenue sur
Le site internet
de la ville

Fête Nationale du 14 juillet

> Retour à la liste

Vie municipale & citoyenne

Une belle cérémonie ce mercredi matin à Vias Méditerranée pour célébrer la date du 14 juillet 1789 qui mit fin à la monarchie absolue et marqua le début de la Révolution Française. L’occasion de rappeler les valeurs fondamentales de la République Française que sont la Liberté l’Egalité et la Fraternité.

Discours du Maire de Vias, Jordan DARTIER

Mercredi 14 Juillet 2021

« Seul le prononcé fait foi »

 

" Mesdames et Messieurs les Présidents d’Associations des anciens combattants et des associations patriotiques,

Messieurs les Porte-drapeaux,

Mesdames et Messieurs les représentants des autorités civiles et militaires,

Mon Commandant, Monsieur le Chef d'Escadron Mickaël DUBREUIL, Commandant la Compagnie de Gendarmerie Départementale de Pézenas,

Monsieur le Maire honoraire,

Mesdames et Messieurs les Élus,

Mesdames, Messieurs,

 

 

Plus que jamais, la célébration de la Fête Nationale du 14 juillet, symbole du rassemblement populaire, n'aura été si attendue.

 

Après ces longs mois d'interdictions, de restrictions dans nos déplacements et dans nos relations sociales, nous avions tous hâte de nous retrouver pour partager des moments de convivialité, de liberté et de fraternité.

 

Même si les préconisations sanitaires nous obligent encore à une certaine retenue, nous pouvons manifester notre joie et notre espérance à l'occasion de cette belle Fête Nationale.

 

En nous rassemblant aujourd’hui devant notre monument aux Morts, nous démontrons notre attachement aux valeurs fondatrices de la République.

 

Devenu le symbole de l'intervention du peuple français dans son histoire, le 14 juillet, c'est d'abord la fête de la Républiquequi reste à nos yeux, une terre de liberté, d'égalité et de fraternité.

 

Le premier 14 juillet, c'est bien sûr celui de 1789 qui met fin à la monarchie absolue et marque le début de la Révolution Française.

 

Ce jour-là, le peuple de Paris prit les armes aux Invalides puis se dirigea vers la prison royale de la Bastille, symbole du pouvoir absolu. Après une fusillade, il s'en empara et délivra les sept prisonniers qui y étaient enfermés. Cet acte, qui passa presque inaperçu sur le moment, fut choisi par les révolutionnaires comme symbole du peuple brisant ses chaînes.

 

Abandonnée et même interdite par l'empereur Napoléon, car considérée comme fête subversive, la commémoration du 14 juillet 1789 fait l'objet de débats passionnés durant tout le 19ème siècle.

Il faut attendre la Loi du 6 juillet 1880 pour que le 14 juillet devienne enfin la fête nationale de la République, notre fête nationale.

 

Dans le contexte de la défaite de 1870, face à la Prusse, l’accent fut mis sur le caractère patriotique et militaire de cette manifestation qui se voulait aussi festive, ludique et populaire.

 

Toutes les Communes de France étaient concernées ; la fête débutait par une retraite aux flambeaux le 13 juillet au soir. Le lendemain, les cloches des églises ou les salves annonçaient les défilés suivis d’un déjeuner, de spectacles et de jeux. Des bals et des feux d’artifice terminaient la journée.

 

Aujourd’hui, nous sommes heureux de perpétuer, à VIAS, ces traditions républicaines à l’occasion de la Fête Nationale du 14 juillet. D’ailleurs, hier soir, nous étions nombreux à participer au traditionnel défilé aux lampions suivi d’un magnifique feu d’artifice et d’un bal populaire sur la Place du 14 Juillet.

 

La Fête Nationale est généralement associée à la prise de la Bastille de 1789. Mais dans les faits, c’est le 14 juillet 1790, date de la fête de la Fédération, que nous commémorons officiellement chaque année.

 

Toutefois, de cet acte révolutionnaire fondateur que représente symboliquement la prise de la Bastille découle des principes :

 

-      la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen,

-      la liberté de la presse,

-      la liberté d'association,

-      l'instruction laïque gratuite et obligatoire,

-      la proclamation du droit au travail,

-      la séparation de l’Eglise et de l’État,

-      la liberté syndicale,

-      le suffrage universel,

-       l'abolition de l’esclavage

 

Ces acquis sociaux inaliénables seraient-ils aujourd'hui les nôtres, si des femmes et des hommes n'avaient pas été fortement animés par les idéaux de liberté, d'égalité et de fraternité qui avaient inspirés et guidés nos aïeux de 1789 ?

 

Non !

 

Pour nous tous, notre devise « Liberté, Egalité, Fraternité » ne se résume pas à une simple inscription sur le fronton de nos mairies ou de nos écoles.

Les valeurs qu’elle représente sont bien réelles puisque c'est grâce à notre foi en elles et à leur mise en application que notre pays est une véritable démocratie.

 

Victor Hugo qui considérait cette devise comme « les trois marches du perron suprême » la commente dans son ouvrage « Le Droit et la Loi » de 1875 : « La Liberté, c’est le droit, l’égalité, c’est le fait, la fraternité, c’est le devoir ».

 

Notre action doit toujours être guidée par ces valeurs de la République.

 

Le jour de la fête nationale est l'occasion de le rappeler.

 

Je vous souhaite à toutes et à tous, un bon 14 juillet, une belle fête nationale et un bel été.

 

 

Vive la République,

Vive la France. "